06 09 04 81 05

Pavillon de la mutualité
45 cours du Maréchal Galliéni
33000 Bordeaux

Minceur et mastication, quel rapport ?

Enfant, de façon innée ou grâce à l’apprentissage, nous avons appris à manger lentement mais à l’âge adulte tout s’accélère. Nos rythmes de vie explosent, nous sommes bousculés et exhortés à manger toujours plus vite… Vite, vite, vite… Pour in fine, manger et consommer plus, au détriment de notre santé et de notre poids de forme ! 

Face à notre « manque de temps » l’industrie agro-alimentaire s’est adaptée afin de nous faciliter la vie ! Elle nous propose une multitude de produits alimentaires « rapides et faciles à manger » sans texture : les sodas et les jus de fruits, les compotes en gourde, les yaourts à boire, les mousses dessert, les smoothies, les milkshakes, les pains de mie, les pains au lait, les brioches, les gâteaux moelleux, les ersatz de viandes hachées ou autres galettes végétales mollassonnes, les substituts de viandes style Spontex®, les plats cuisinés déstructurés ou encore les céréales à cuisson rapide complètement extrudées …

Pour une bonne digestion et le maintien de notre poids de forme, chaque aliment doit être écrasé et déchiqueté par nos dents. Notre langue doit pouvoir capter les goûts et mélanger les aliments à la salive pour les imprégner d’enzymes qui les dégraderont plus facilement avant la déglutition. Ce processus, long et conscient, améliore notre digestion et nous permet aussi de manger les quantités dont nous avons vraiment besoin. On replace ainsi tout simplement le plaisir de manger au centre de l’acte alimentaire. 

Dès le début de la dégustation, on commence par se concentrer sur la vue, l’odeur, la texture puis le goût. On s’attèle à manger en pleine conscience, la voie en or pour maigrir avec plaisir et sans frustration. La mastication permet la diffusion des saveurs grâce à nos 10000 papilles gustatives. Nous devrions à chaque bouchée mâcher une 10ène de fois pour suffisamment broyer nos aliments et assurer une digestion efficace, sans ballonnements, ni remontées acides ou flatulences. Et comme il faut environ 20 minutes au cerveau pour envoyer un message de satiété à l’estomac, bien mastiquer conduit de façon automatique à diminuer les quantités ingérées ! 

Bref, plus on mâche, moins on mange pour être rassasié et plus facilement, on mincit ! CQFD